Les rencontres de L'ISST-IRES

Expériences syndicales : quelle reconnaissance pour quelles valorisations ?

Troisièmes Rencontres IRES-ISST, 13 juin 2019

Les récentes réformes législatives ouvrent la voie à une prise en compte, déjà réalisée par certains accords collectifs, des compétences liées au mandat syndical. Pour les militants ayant exercé des fonctions de représentation des travailleurs, cela permet d’accéder à d’autres emplois, à d’autres responsabilités dans leur entreprise ou ailleurs. Comment se construit cette reconnaissance ? Quels sont les moyens mis à la disposition des militants ? de l’organisation syndicale ? Cette reconnaissance contribue-t-elle à transformer la nature de l’engagement syndical ?

Ces rencontres associaient chercheurs, universitaires, responsables syndicaux et praticiens de la formation afin d’échanger et de débattre sur les trajectoires au sein de l’organisation syndicale et les parcours après le syndicalisme.

*Certaines interventions de la journée sont téléchargeables sur le site de l'IRES

Autour de la loi avenir professionnel

Deuxièmes Rencontres IRES-ISST, 4 octobre 2018

Considérée par le gouvernement comme l’acte II des réformes du marché du travail, la loi du 5 septembre 2018 pour la Liberté de choisir son avenir professionnel renforce la centralité de l’État, sans pour autant garantir l’engagement financier de l’Etat.

On peut s’interroger sur le sens de cette réforme du paritarisme et des moyens mobilisés pour la sécurisation des parcours professionnels. Est-elle annonciatrice d’une transformation d’un modèle social qui serait, pour certains, inadapté à la « 4e révolution industrielle » ?

La journée porte plus spécifiquement sur

(1) L’accès à la formation professionnelle
(2) Les nouveaux droits ouverts dans le cadre de l’assurance chômage

*Compte rendu de la journée sur actuEL CE

Réformes du marché du travail en Europe : quelles performances, quelles convergences, quelles logiques ?

Première Rencontre IRES-ISST, 29 juin 2017

Les premières Rencontres de l’IRES et de l’ISST sur la question des réformes du marché du travail en Europe se sont déroulées le jeudi 29 juin 2017. Cette rencontre fait écho aux débats qui ont entouré la loi El Khomri et au cours desquels les références aux réformes engagées par les pays européens ont été nombreuses : celles-ci étant présentées par les uns comme la raison de meilleures « performances » en matière d’emploi et de chômage comparativement à la France, par les autres comme la cause du développement du phénomène des travailleurs pauvres et du creusement des inégalités. Quels sont les objectifs poursuivis ? Quelle est la nature des dispositifs mis en place pour les attendre ? Quel est finalement l’impact de ces réformes ? C’est tout l’objet de cette rencontre IRES-ISST : faire le point sur les « réformes du marché du travail », s’interroger sur les « performances » affichées par les pays concernés et analyser les mesures prises en France.

Les débats ont associé des chercheurs (économistes, sociologues, juristes) et des responsables syndicaux dans le cadre de trois sessions thématiques. Les échanges ont été nourris par les travaux publiés dans le numéro spécial de la Chronique internationale de l’IRES ainsi que par les résultats d’études et de recherches réalisées par les enseignants-chercheurs de l’ISST

*Certaines interventions sont téléchargeables sur le site de l'IRES